Déménagement du centre commercial Leclerc : une nécessité

Le centre commercial Leclerc actuel est en zone PPRT (Plan de prévention des risques technologiques).
Considéré comme un ERP (Établissement Recevant du Public) par les services de sécurité sous l’égide de la Préfecture, il ne répond plus aux dispositions applicables dans cette zone. Il est toujours difficilement évacuable et constitue un danger pour ses usagers. Par conséquent, il ne peut rester dans cette zone.

Il est de la responsabilité du Maire de la commune d’accompagner la sortie de cet établissement tout en répondant aux besoins et à la protection des habitants. Un premier projet d’aménagement du centre Leclerc, beaucoup plus grand et déstabilisant pour nos commerces de proximité du secteur a été refusé. C’était une bonne décision.

Aujourd’hui, ce projet est entièrement remanié en tenant compte de tous les avis (commerçants, riverains, Mairies…).
Prévention, équilibre et complémentarité Compte tenu des enjeux socio-économiques et environnementaux, les priorités sont données à la prévention des habitants, à l’équilibre de l’emploi dans une logique de conservation et de création d’ emplois et à la complémentarité des offres par le soutien des commerces
de proximité, qui de part leurs savoir-faire participent au dynamisme de notre commune.

Sans commerces, il n’y a plus de vie de “village”. Votre équipe municipale veillera particulièrement à sa préservation.L’évolution de ce projet est donc suivie de près par Valérie Giraud, Maire de Genay entourée de Valérie G latard, Maire de Neuville et de Fouzya Bouzerda, Vice-Présidente de la Métropole en charge du développement économique et aux commerces de proximité.

C’est dans ce contexte qu’une première réunion d’information à destination des artisans et commerçants a été organisé le 26 septembre dernier en présence de Monsieur Barattero, actuel responsable du centre commercial Leclerc. Actuellement, un permis de construire est à l’étude. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des avancées de ce projet.

Un projet réduit et ancré dans une logique de développement durable.

Le projet est engagé dans une démarche de développement durable avec le choix d’une relation harmonieuse entre le bâtiment et son environnement. Cela se traduira par un aménagement paysager riche en espèces végétales, la construction d’un
bâtiment vert (toiture végétalisée, isolation performante…), une valorisation de la consommation énergétique (panneaux photovoltaïques, récupération de chaleur…), une gestion raisonnée des déchets… En extérieur, les accès piétons seront facilités, des places pour véhicules électriques seront disponibles… Les espaces intérieurs seront plus aérés, ils fonctionneront sous forme de grands pôles. La place des producteurs locaux sera beaucoup plus significative. Il est même envisagé d’installer des ruches sur site afin qu’un apiculteur de la région puisse produire et vendre en direct !
S’alimenter, se vêtir, s’équiper en produits quotidiens sont des nécessités vitales. Le pouvoir d’achat n’est pas le même pour tous. Il faut que chacun puisse ainsi trouver son équilibre.

C’est la raison pour laquelle Madame le Maire veillera avec détermination à l’amélioration de la qualité de vie des Ganathains afin que personne ne se sente mis de côté.

AVEC CE NOUVEAU PROJET, 73 EMPLOIS DONT 66 TEMPS PLEIN SERONT CRÉÉS.

Retour à la liste des actualités