Vie scolaire et périscolaire, notre priorité

Gestion des écoles maternelles et élémentaires, animation périscolaire, gestion du restaurant scolaire : 3 compétences de la commune incontournables. Il s’agit du principal budget municipal.

UNE GESTION MAÎTRISÉE DES DEMANDES DE DÉROGATIONS

De l’année 2000, à ce jour la population a augmenté de 860 habitants passant de 4657 à 5517.

La loi ALUR de mars 2014 a pour objectif de faciliter et accroître l’effort de construction de logements tout en freinant l’artificialisation des sols et en luttant contre l’étalement urbain.

La loi Duflot de 2013 relève de 20% à 25% la part éligible de logements locatifs conventionnés. La ville de Genay (qui avait atteint 19 % de logements conventionnés) est depuis cette année déclarée carencée par le préfet, nous imposant une amende de 87 000 euros et nous obligeant au renouvèlement de l’objectif de 25% de logements. L’amende peut être doublée et plus si nous n’atteignons pas l’objectif fixé. Pour toutes ces raisons votre équipe municipale prend des mesures pour accompagner ce mouvement. Il nous faut permettre la construction de 157 logements conventionnés à moyen terme dont 50 logements pour 2019. Pour construire 50 logements conventionnés tout en incitant à la mixité sociale il nous faut intégrer ces constructions dans la réalisation de 150logements (30 % de logements conventionnés sur un projet de 150 constructions). Cette augmentation de la population nous amène à réfléchir sur la capacité de notre groupe scolaire à suivre cette évolution. Depuis trois ans déjà des mesures ont été prises en ce qui concerne les dérogations scolaires (la dérogation scolaire est une demande de parents habitants une autre commune à inscrire leurs enfants à l’école de Genay lorsqu’ils travaillent sur la commune). Nous avions recensés 90 enfants dont les parents habitaient une autre commune.

Nous sommes passés progressivement en 4 ans de 90 à 40 car depuis trois ans la majorité des dérogations étaient refusées. Depuis cette année la capacité d’accueil de nouveaux enfants devient problématique. Pour permettre la continuité d’accueil des enfants Ganathains dans de bonnes conditions nous devons réguler l’effectif. Pour cela plus aucune dérogation ne sera accordée jusqu’à ce qu’une solution pérenne soit réalisée. Nous avons, d’ores et déjà, réservé sur le nouveau PLU-H un emplacement pour la construction d’un nouveau groupe scolaire qui fera l’objet d’une concertation avec les parents d’élèves et les enseignants dans les prochaines années. Certaines communes voisines se sont vu infliger des amendes allant jusqu’à 400 000 euros. Votre équipe municipale fait face à sa responsabilité bien consciente qu’un refus de dérogation est un désagrément pour une famille. Toutes les communes subissent plus ou moins fortement ces nouvelles lois mais il nous revient de respecter la loi et de trouver les solutions les meilleures pour nos concitoyens.

École Cousteau

Bienvenue à Valérie Caillot

Nouvelle Directrice de l’école JacquesYves Cousteau. Avec plus de 30 ans d’Education nationale dont 10 ans en direction d’école essentiel lement dans le Val de Saône, cette mère de 2 grands enfants et jeune grand-mère vient de prendre la direction de notre école élémentaire. À la tête d’une équipe ensei gnante stable, elle accueille 381 jeunes Ganathains avec toujours la même passion. Elle dit qu’il faut aimer enseigner, aimer les enfants, ne pas compter ses heures et attache beaucoup d’importance à la relation humaine. Elle qualifie la rentrée de tranquille puisqu’elle dispose à ses côtés d’une équipe professionnelle et motivée, prête à travailler pour le bien-être des enfants. Ayant fait le tour de différen tes communes, elle loue les relations avec la Mairie notamment par le biais d’activités périscolaires entièrement gratuites et mises en place dès le 1er jour de la rentrée. Bonne année scolaire, Madame la Directrice !

Une école améliorée

Le bâtiment Cousteau B a été entièrement rénové en 3 ans (2015/2018) pour un montant total de 350000€. Toutes les huisseries ont été remplacées et la totalité des façades ont été ravalées et les sous-bassement carrelés. La toiture et l’isolation ont également été changées, un interphone a été installé et les salles de classes ont toutes été équipées de TNI (tableaux Numériques Interactifs)

Le bâtiment Cousteau A
 a fait l’objet de gros investissements. Citons, par exemple, les travaux de mise en accessibilité et l’installation d’un ascenseur extérieur, et là aussi le changement d’huisseries (portes et fenêtres extérieures), l’installation d’interphones et l’équipement des classes en TNI. Pour les années à venir, une étude a d’ores et déjà été menée en vue d’une rénovation complète du bâtiment A de l’école Cousteau. Les travaux envisagés s’élèveraient à un montant d’environ 500 000€, qui viendront s’ajouter à l’ensemble des dépenses déjà évoquées et à planifier dans les années à venir.

Le restaurant scolaire
Enfin, il convient d’ajouter à tout cela le restaurant scolaire qui fait pleinement parti de cet ensemble. Lui aussi a connu des transformations et des aménagements pour être toujours plus fonctionnel et accueillant. Ainsi, encore cet été, ce sont des aménagements acoustiques qui ont été réalisés pour le confort des enfants et du personnel d’encadrement.

Si ces différents investissements dans nos écoles ont permis d’en améliorer et d’en pérenniser pour des années l’usage, ils se sont vu accompagner de nombreuses dépenses courantes liées à la vie quotidienne de nos groupes scolaires. Ce sont ainsi des dépenses en fournitures scolaires, en matériel éducatifs, en livres, jeux et jouets, en activités extérieurs), en transport, mais aussi en fournitures d’hygiène et d’entretien et en maintenance pour les salles de classes, les bâtiments et les cours d’écoles. Et il y a bien évidement le personnel de la Ville qui intervient directement et quotidiennement dans les écoles (ATSEM, personnel de ménage et d’entretien).

École La Pibole

Pour la rentrée 2018/2019 L’équipements des 3 classes de grandes sections en tableaux numériques est également prévu. En raison du changement de directrice en maternelle, la volonté de la municipalité a été d’attendre l’arrivée de la nouvelle directrice et de partir de ses souhaits avant toute commande des TN

L’école maternelle n’a évidemment pas été laissée pour compte. De gros travaux d’accessibilité ont été menés, avec la réalisation d’une rampe d’accès à la cour extérieure. L’eau chaude a été acheminée dans les sanitaires, la passerelle extérieure a été rénovée et des travaux de sécurisation ont été réalisés (portail, visiophone) en plus des nombreux petits travaux d’aménagements intérieurs. C’est donc un véritable plan d’action pluriannuel qui est mené, et qui porte aujourd’hui ses fruits. Les 2 groupes scolaires ont ainsi été rénovés, entretenus et équipés pour en faire deux groupes scolaires où enseignants et enfants sont dans les meilleures conditions pour étudier et s’épanouir au quotidien.

Bienvenue à Cécile Baptistal

Nouvelle directrice de l’école maternelle la Pibole. De l’Arbresle, à Gleizé en passant par Quincieux, Cécile BAPTISTAL attaque sa 5e année de direction d’établissement dans ce qu’elle qualifie de 3e vie professionnelle, après une longue carrière dans le privé puis une expérience dans les métiers de l’art vivant ce qui lui donne du recul sur sa perception de ce que doit être, pour elle, l’école. Passionnée, dynamique, toujours de bonne humeur et très bienveillante avec les enfants (elle s’est présentée personnellement à chacun), cette fervente défenseure de l’école publique considère l’école comme un abri pour les enfants, un “sanctuaire” où ils peuvent s’en remettre aux adultes en toute confiance. Cette mère d’un collégien réside dans le Val de Saône ne condamne jamais un enfant parce chacun doit aller à son rythme pour grandir. Elle souhaite vouloir se mettre à la hauteur de chacun, à tous les sens du terme et quoi qu’il arrive, un enfant apprend toujours. Belle philosophie et belle année, Madame la Directrice.

Budget 2018 : zoom

Pour rappel – budget municipal 2017 : 1 500 000 € soit 26% du budget total de la ville de Genay.
Plusieurs axes prioritaires ont été définis et ont servi de fil conducteur à l’action municipale :

  • le confort de vos enfants
  • les équipements et nouveaux outils pédagogiques
  • la réhabilitation des locaux scolaires
  • la sécurité et l’accessibilité des bâtiments. Cet engagement fort se retrouve chaque année dans le budget communal.

540 000€ ENTRE 2014 ET 2017 POUR FINANCER LA RÉNOVATION ET L’AMÉNAGEMENT DES 2 GROUPES SCOLAIRES.


Retour à la liste des actualités