Zoom sur la plaine des sports et des familles

UN PROJET DE 9,5 HECTARES

Ce projet initialement à vocation “d’espace vert ou de terrain de sport public” avait été inscrit dès 1983 comme réserve foncière au plan d’occupation de sols de notre commune. Dès 2009, votre Conseil municipal a approuvé les lignes budgétaires nécessaires à l’acquisition des sols soit 700 000 € et les orientations budgétaires (2011/2013) prennent en compte la réalisation d’une première tranche de travaux en fonction des terrains progressivement disponibles et acquis en grande partie à l’amiable. Pour les terrains restants difficiles à acquérir (indivisions, refus de vente…) une procédure de Déclaration d’Utilité Publique a été mise en œuvre afin d’avoir dans des délais raisonnables la maîtrise des sols et des accès à la hauteur du projet d’ensemble. Cette démarche administrative incontournable a retardé le projet de 2 ans ! Genay est déjà bien équipée en infrastructures culturelles, éducatives, sportives en bâtiments, il faut reconnaître que ce n’est pas le cas pour les sports dits d’extérieurs à part le city sport. Par conséquent, il était tout naturel de penser un projet d’envergure adapté aux différents sports tels que le foot, l’athlétisme, le tennis, le bmx. En effet, nous avons enfin pu déposer le permis d’aménager dès le début du mois de juillet. L’instruction est en cours auprès des services de l’urbanisme à la Métropole.

Pourquoi est-ce si long ?

La Plaine des sports et des Familles “Arthur Roche” dénommée ainsi lors du Conseil municipal de juin 2018, est un projet d’envergure. L’aboutissement de ce projet est d’autant plus important qu’il détermine le suivant. Ce projet de plus de 9,5 hectares ne concerne pas moins de 35 propriétaires de terrains. Imaginez la complexité pour l’acquisition des terrains !

Les aménagements prévus, dès ce printemps, en première phase, pour la réalisation de la plaine des sports sont les suivants :

  • habitation du gardien et locaux techniques
  • des Jardins familiaux de taille de parcelles différentes (20 jardins environ, abris)
  • un parking situé Route de Reyrieux pour soixante-dix places de parking, 2 places réservées au bus et des places handicapés ainsi que son éclairage
  • un terrain de football à 11 synthétique 
  • des jeux pour enfants (6/12ans)
  • cheminement piétonnier le long de la route de Reyrieux
  • mise en forme paysagère du projet

La deuxième phase affiche un complément d’équipements important en quantité mais aussi en diversité.

  • aménagement du parc
  • un terrain de football à 11 en gazon
  • création de 2 terrains de tennis
  • parcours sportif
  • espace de convivialité (pour les pique-niques, barbecues en plein air, jeux de boules)
  • piste de roller (modules + bowl)
  • piste de bicross
  • parking route RD 433 (70 places + places handicapés).

L’enjeu ici se formule autour de la recherche à proposer une offre complète en matière de loisirs sportifs et des structures d’accueil de très bon niveau.

Retour à la liste des actualités